du 31 août au 15 septembre 2019

"LA FORME ET LE[S] SENS"

Dans la continuité du thème de la Biennale 2017, « Quand les doutes deviennent Forme », la Biennale de Sologne 2019 célèbrera la Forme et le[s] Sens. La Forme qui fait sens et, à la fois, interpelle les sens du Public.

«L'artiste donne le pouvoir au public : à lui d’explorer, selon ses propres codes, les expressions de créativité au risque de défier ses idées préconçues, de provoquer chez lui le désir d'apprendre, de comprendre et de s’émouvoir. La beauté n'est pas une qualité inhérente aux œuvres elles-mêmes. Elle n’existe que par le regard qui la contemple et chacun perçoit une beauté différente. »

 

Stanley Neff
Commissaire de la 6ème Biennale d’art contemporain de Sologne

Les temps forts de la Biennale

Le symposium
Performance artistique en direct au cœur du village

Cinq artistes professionnels sculptent en direct pendant quinze jours des billes de bois de grande envergure (séquoia, cèdre, pin Douglas) sur le thème de la Biennale. Ainsi, les visiteurs peuvent apprécier l’avancement des sculptures au fil des jours. Cet événement central, à l’origine de la Biennale de Sologne, permet de créer un moment de partage, d’échange et de convivialité avec les visiteurs. Le prix du Public récompense l’œuvre qui a réuni le plus de suffrages.

Le jardin de sculptures
Une galerie de sculptures monumentales en plein air

Un vaste ensemble de sculptures monumentales et installations sont présentées par leurs auteurs dans le parc du château de La Motte, à Chaumont sur Tharonne, ouvert à titre gratuit, exceptionnellement au public. Dans une mise en scène inventive, née du dialogue entre les œuvres, la nature et les lieux, on distingue les sculptures monumentales, les œuvres petits formats et un espace Carte Blanche, laissé à l’initiative de l’invité d’honneur de la biennale. Elle accueillera, également, la performance d’artistes de l’art urbain. Le prix du Jury est attribué le dernier jour de la Biennale.

Artrimoine
La Biennale accueille l’art urbain à la campagne

Ce parcours artistique dans les communes de Sologne met en résonance art contemporain et patrimoine artistique. En 2019, la Biennale innove et propose aux municipalités intéressées de réserver un mur de leur commune à l’expression de l’art urbain. L'art urbain ou Street Art est un mouvement artistique contemporain, intergénérationnel qui regroupe toutes les formes d’art réalisées dans la rue, dont des réalisations monumentales. Pour mener à bien cette opération, Sculpt’en Sologne a noué un partenariat avec l’un des porte-drapeaux de l’art urbain, l’association Le MUR (Modulable, Urbain, Réactif).

Le parcours d’éducation artistique et culturelle
Favoriser l’éveil des plus jeunes à la sculpture et à l’art urbain

Sculpt’en Sologne porte depuis l’origine de la Biennale, un grand intérêt à la sensibilisation des enfants à la création artistique. Un parcours pédagogique a été imaginé, en amont de la Biennale, pour initier les jeunes aux différentes techniques de la sculpture et de l’art urbain et au processus de création favorisant la réflexion, la coopération, l’échange et l’entr’aide, via un projet collectif. Ce parcours est complété par la visite de la Biennale en compagnie de nos médiateurs artistiques.


édition 2015


" L’INVENTION DE LA NATURE"

L’invention de la Nature est-elle une idée de l’Homme, ou bien l’Homme est-il invention de la Nature ? Si « l’invention de la nature » est le thème de notre Biennale qui a de nouveau animé la Sologne, ses bois, ses étangs et ses villages au fil de l’été 2015, c’est encore une fois grâce aux hommes qu’elle existe. Ceux qui l’ont créée, ses animateurs et présidents originels ; ceux qui la font vivre et lui donnent un développement nouveau, artistes, bénévoles, membres de l’association Sculpt’en Sologne, élus locaux, partenaires publics et privés…

L’étroite symbiose entre l’humain et le paysage, entre l’artiste et la nature, font évoluer progressivement notre Biennale du statut d’évènement inédit et circonscrit dans l’espace et dans le temps à celui de rendez-vous incontournable et certainement unique en France. Au travers du Jardin de Sculptures à Chaumont-sur-Tharonne, du parcours de l’art environnemental proposé tant sur les territoires des communes de Sologne que dans des lieux privés et inattendus, des performances des sculpteurs sur bois, les chemins se croisent, s’entremêlent, pour finalement se confondre en la Biennale de Sculpt’en Sologne.

Sculpt’en Sologne 2015 poursuit son ambition de faire découvrir simultanément la sculpture monumentale et la grande nature de Sologne, de faire découvrir des petits formats dans des lieux d’exposition insolites, de créer un véritable parcours de sculptures au cœur du village de Chaumont-sur-Tharonne, de travailler en collaboration avec des galeries d’art.

2015, c’est 56 artistes, près de 200 œuvres exposées, avec la poursuite des composants antérieurs de Sculpt’en Sologne : le symposium, le jardin de sculptures, l’art environnemental qui s’étend sur le territoire de Sologne durant tout l’été, les artistes au cœur du village, les ateliers pédagogiques et des visites guidées par des médiateurs de l’IESA (Institut d’Etudes Supérieur des Arts), en destination du public et des écoles.


édition 2013


"TERRITOIRES EN RESONNANCE"

Sculpt’en Sologne 2013 constitue un parcours culturel original et complet, permettant de passer une journée de découverte exceptionnelle de la sculpture monumentale contemporaine et de la nature au cœur de la Sologne avec l'ouverture d'espaces publics et de lieux privés.

Pour cette troisième édition, les vibrations qui nous habitent restent intactes : pérenniser Sculpt’en Sologne continuer de découvrir et faire découvrir l'expression sculpturale sous toutes ses formes ainsi que la Sologne, sa nature, ses étangs et propriétés privées. Portée par nos valeurs de partage, d'ouverture et de convivialité, la biennale de sculpture monumentale contemporaine continue de grandir : de nouvelles richesses artistiques et humaines nous rejoignent, un parcours d'œuvres sur étangs et Land Art dans les communes voisines de Chaumont-sur-Tharonne accessible dès cet été est constitué et cinq jours d'exposition et de performance ont été ajoutés fin septembre. Par le thème de « TERRITOIRES EN RESONNANCE », c'est l'engagement des artistes, la sculpture aux dimensions majestueuses, la beauté de la nature, l'implication de nos partenaires et les contributions locales qui ont été mises à l'honneur.

2013, c’est 45 artistes, 150 œuvres exposées, le jardin de sculptures, le symposium, le land art, les œuvres in situ, des ateliers pédagogiques en collaboration avec les écoles.


édition 2011


"OSER !"

La 2ème édition prend de l’ampleur avec son jardin de sculptures situé au château de La Motte à Chaumont-sur-Tharonne. Ce lieu exceptionnel de 10 hectares accueille l’exposition de sculptures monumentales de plus de 40 artistes sculpteurs. Un hommage est rendu à Vincent Batbedat (1932-2010), sculpteur emblématique de la seconde moitié du XXème siècle ; la présentation de nombreuses pièces et l'évocation de sa vie et de son œuvre sont rendues possible grâce à Michèle Broutta.

La puissance artistique des sculptures prend alors corps avec le paysage solognot environnant. Ce spectacle, riche en émotions, est mis en scène afin de côtoyer plus de 100 œuvres monumentales que l’on soit néophyte, amateur d’art ou de jardin ou collectionneur avisé. Le jardin de sculptures est le mélange entre la création, l'émotion, la nature et les cultures : la sculpture dans la nature, la nature habitée par la sculpture.

Pour cette 2ème édition du symposium, cinq sculpteurs ont été sélectionnés et travaillent en direct sur le thème de la FLUIDITE.

Ainsi, le visiteur pourra se promener dans le village, contempler le jardin de sculptures, retrouver les sculpteurs du symposium travaillant en direct sur la place du village, découvrir également une exposition de leurs œuvres dans un espace dédié à la Mairie de Chaumont sur Tharonne. Deux artistes seront récompensés par un prix public et un prix jury.


édition 2009


"L’AUTOMNE"

En 2009, l’association Sculpt’en Sologne voit le jour. Un symposium de sculptures monumentales réunit 5 artistes sculpteurs professionnels sur la place du village de Chaumont sur Tharonne sur le thème de l’AUTOMNE. Durant 9 jours, les sculpteurs travaillent sur des billes de bois (pin Douglas et cèdre) d’environ 3 mètres de long.

L’objectif de ce symposium est, entre autres, de sensibiliser le public à l’art et en particulier à la sculpture et de le rendre accessible à tous. C’est aussi de faire découvrir des artistes de qualité, leur technique ainsi que leur processus et démarche de création. Le symposium permet à ceux qui n'osent pas entrer dans une galerie d'aller à la rencontre de l'art et des artistes, les observer, leur parler ou se taire ensemble, se laisser aller à l'évolution de la création. C’est un lieu d’échange et de partage permettant de promouvoir la création artistique, de faire découvrir un village d’exception en lui donnant une autre dimension, en le dynamisant et en impliquant les habitants. Une sélection des œuvres des artistes est exposée dans un espace dédié à la Biennale de Sculpt’en Sologne le temps de la manifestation.

A l’issu de ce symposium, deux prix sont décernés, le prix public et celui d’un jury constitué de professionnels de l’art. Les sculptures réalisées habitent le village durant 2 ans sous la forme d’un parcours au sein du village. Leur présence se fond à leur environnement, la Sologne, lieu préservé et unique.